Voix et voies - Ressuscitez !

De la poésie à la chanson, il n'y a qu'un pas, qu'une voie, qu'une voix : la mienne...


En quelques années, ce sont pas loin d'une trentaine de chansons que j'ai écrites, souvent sur un air original, parfois sur un air connu, mais chantées ici a cappella faute de talent d'instrumentiste. Avis aux amateurs !


N.B. : pensez à mettre le son ! L'article comprend les enregistrements vidéos et les paroles. Pour un chargement allégé des seuls morceaux audio, consultez la playlist ! (les derniers morceaux figurant dans cet article n'y figurent pas encore)

Voix et voies

Donnez-moi le la !

C'est en promenant mon chien que, après avoir écouté des romans audio et écrit des poèmes, je me suis mis à chansonner, faisant ainsi le lien avec des pastiches réalisés pendant mon adolescence.


S'ensuivent jusqu'à aujourd'hui des chansons engagées, humoristiques ou sentimentales que j'enregistre ici pour donner humblement l'apparence d'une chanson à ces textes faits pour être chantés. Rares sont ceux à bénéficier d'un accompagnement sonore et j'ai fait quelques expérimentations, mais tout cela reste terriblement amateur tant que je n'ai pas de vrais musiciens pour sublimer mes textes... Avis aux bonnes volontés !




Ressuscitez ! est une prise de conscience : que diraient nos vaillants aïeux, ceux qui ont construit le monde meilleur d'aujourd'hui, devant nos trahisons et résignations ?


Oui, je sais, le chant est à revoir !

J'ai combattu toute ma vie

Les fous, les fielleux, les frileux,

Brûlé chaque seconde au feu

De mon honneur, de mon génie ;

J'ai su rallumer dans les cœurs

Les braises de toutes les ardeurs,

Au point que sonne encore l'écho

Des faits, des mots de Cyrano ;

Et pourtant je vous vois, moutons,

Sacrifiés à l'unisson...

Faut-il arracher mon linceul,

Revenir vous casser la gueule,

Vous secouer fort et sans pitié

Pour vous rappeler l'humanité ?

J'avais cru mériter la mort,

Me coucher sans aucun remords,

Enterré(e) pour l'éternité,

Bien à l'abri de tout regret,

Mais l'uranium salit ma tombe,

Les pluies acides, les cris, les bombes,

La vie partout qu'on assassine,

A coups d'egos, à crocs d'usine,

Refont rougir mes joues fantômes,

Trembler de rage tous mes atomes :

Qui a mêlé tant d'eau au sang

Que j'ai légué à mes enfants ?

Et moi qui, sous l'ego des hommes,

Ai réveillé le cœur des femmes,

Libéré l'esprit qu'on assomme,

Rendu à mon sexe son âme,

J'ai cru monter à l'échafaud

Pour que l'heure de vérité sonne

Et vois tout ce troupeau de connes

S'humilier devant des machos !

Faudra-t-il qu'Olympe de Gouges

Soit donc la seule qui se bouge ?

Faut-il arracher mon linceul,

Revenir vous casser la gueule,

Vous secouer fort et sans pitié

Pour vous rappeler l'humanité ?

J'avais cru mériter la mort,

Me coucher sans aucun remords,

Enterré(e) pour l'éternité,

Bien à l'abri de tout regret,

Mais l'uranium salit ma tombe,

Les pluies acides, les cris, les bombes,

La vie partout qu'on assassine,

A coups d'egos, à crocs d'usine,

Refont rougir mes joues fantômes,

Trembler de rage tous mes atomes :

Qui a mêlé tant d'eau au sang

Que j'ai légué à mes enfants ?

Pour rendre la France à la France,

Je suis entré en résistance,

J'ai combattu l'horreur nazie,

La mort, la haine et le mépris ;

Pour rendre aux collabos l'honneur,

Pour libérer fils et mari,

Pour briser les liens de l'erreur,

Du silence qui avait tout pris,

J'ai sacrifié tout Jean Moulin,

Mais pas pour votre vie de chiens !

Faut-il arracher mon linceul,

Revenir vous casser la gueule,

Vous secouer fort et sans pitié

Pour vous rappeler l'humanité ?

J'avais cru mériter la mort,

Me coucher sans aucun remords,

Enterré(e) pour l'éternité,

Bien à l'abri de tout regret,

Mais l'uranium salit ma tombe,

Les pluies acides, les cris, les bombes,

La vie partout qu'on assassine,

A coups d'egos, à crocs d'usine,

Refont rougir mes joues fantômes,

Trembler de rage tous mes atomes :

Qui a mêlé tant d'eau au sang

Que j'ai légué à mes enfants ?


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square