Les lectures qui font pousser la plume

 

J'initie aujourd'hui un type de publication que je ne promets ni objectif ni régulier.

 

Je vous présenterai seulement quelques lectures qui m'ont traversé plus que je ne les ai traversées, qui ont tourné les pages de mon être davantage que je n'ai effeuillé leur chair.

Regain, de Jean Giono

Un décor qui prend corps

Je commence avec un classique un peu hors-piste, dernier volet d'une trilogie au titre évocateur : La trilogie de Pan.

Son récit, pour lent selon les critères de la littérature moderne ancrée dans une action frénétique, a pourtant été pour moi un grand moment de révélation.

Et, surtout, ce sont les descriptions incroyablement menées qui m'ont transformé : le paysage est dans ce roman le véritable héros, et c'est lui qui façonne les hommes, les bêtes et les vies. Voilà une lecture qui aide à comprendre pour un auteur les interdépendances entre cadre, protagonistes et récit. Une belle leçon d'écriture.

Mais c'est aussi pour le lecteur un chemin pour pénétrer un peu plus intuitivement ce qui préside par la nature aux destinées humaines.

Je vous en recommande donc la dégustation !